Développement économique et aménagement de l’espace

Le territoire de la CCLO est situé à l’épicentre de 4 pôles urbains :

Un axe est-ouest très fréquenté (RN31 : 17 000 par jour) et vecteur d’emplois. La rivière Aisne rejoint l’Oise en aval du territoire (futur canal Seine-Nord).
Un axe nord-sud structuré par des plateaux calcaires.  Riches terres agricoles, forêts d’exception

  • Une plateforme chimique unique dans les Hauts-de-France : Lamotte-Breuil > 650 salariés, 250 emplois indirects, 20% des emplois locaux

  • Un secteur dynamique, le BTP : Bonna Sabla > 150 salariés | ZUB > 150 salariés | Standarm Fimurex > 125 salariés

  • 234 artisans

  • 68 micro-entreprises

 

FAVORISER L’IMPLANTATION DE NOUVELLES ENTREPRISES

L’intercommunalité a investi dans deux zones d’activités, l’une sur le territoire de Jaulzy, l’autre sur celui de Tracy-le-Mont afin d’encourager des commerçants et des entrepreneurs à s’installer sur notre territoire, à créer et y maintenir des emplois. En 2015, à Tracy-le-Mont, la CCLO a achevé les travaux d’aménagement d’un bâtiment commercial de 1000 m2  aux structures intérieures modulables, parmi lesquelles des cellules peuvent encore accueillir de nouvelles initiatives.

 SOUTENIR LA CRÉATION ET LA REPRISE ENTREPRISES

Réseau d’accompagnement et de financement à la création/reprise d’entreprise, Initiative Oise Est accompagne individuellement et gratuitement tous les porteurs de projets de la CCLO. Elle octroie également des prêts à 0 % destinés à venir renforcer l’apport personnel du créateur pour lui permettre d’obtenir un prêt bancaire. La CCLO adhère à Initiative Oise Est depuis 2003 et la soutient financièrement dans son action.

En savoir plus : www.initiative-oise.fr/initiative-oise-est | 03.44.23.00.29

EN 2016 SUR LA CCLO

  •  11 porteurs de projets de la CCLO accueillis à Initiative Oise Est
  •  5 entreprises accompagnées et financées
  • 8 emplois créés ou maintenus
  • 42 000 € de prêts d’honneur (prêt à 0%)
  • 1 € investi par la CCLO = 2,36 € prêtés par IOE aux créateurs/repreneurs du territoire

A lire : Meca ei, une reprise accompagnée en 2014.

CONFORTER LES FILIÈRES ECONOMIQUES DU TERRITOIRE

La loi Voynet de 1999 pour l’aménagement et le développement durable du territoire a encouragé les communes et communautés de communes à se regrouper en « pays ». Il ne s’agit pas, par ce regroupement, de créer une structure administrative supplémentaire, mais de permettre aux communes de définir ensemble leurs projets de développement.

La CCLO est membre de l’APC (Association du Pays Compiégnois). Elle inscrit ainsi son action d’aménagement du territoire dans un bassin de vie et d’emploi plus vaste et profite des synergies et dynamiques ainsi créées. Le Pays Compiégnois organise son action autour d’une charte de développement, qui définit des objectifs à atteindre en termes d’aménagement du territoire. L’APC est un partenaire pour contractualiser avec la Région et l’Europe.

DÉVELOPPER LE TOURISME

Le développement touristique s’inscrit pleinement dans les dynamiques susmentionnées, puisqu’il s’agit d’un secteur vecteur d’emplois non délocalisables et permettant de soutenir l’activité économique locale (hébergements, restauration, commerces, services de loisirs, etc.)

LE CHÂTEAU DE PIERREFONDS : UN ATOUT TOURISTIQUE MAJEUR

145 000 visiteurs /an.
Deuxième site touristique culturel le plus visité de l’Oise après le domaine de Chantilly.

Avec l’Office de Tourisme Pierrefonds, Lisières de l’Oise, l’offre touristique de la CCLO est en développement : commercialisation de séjours, visites guidées, randonnées, Musée Territoire 14-18, site fossilifère et géologique (Cuisien), kits pédagogiques et ludiques, etc.

PLUi : Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi)  

La loi portant nouvelle organisation territoriale de la République, dite loi NOTRe, a été publiée au Journal officiel du 8 août 2015. Ce nouveau texte apporte d’importants changements pour les communes et leurs intercommunalités, notamment le transfert des PLU aux intercommunalités.
La loi ne revient pas sur les conditions fixées par la loi ALUR de majorité des conseils municipaux pour procéder au transfert du PLUi, mais à compter de mars 2017, ce transfert se fait automatique sauf opposition de 25 % des conseils municipaux représentant 20 % de la population totale dans les 3 mois précédant ce terme. Par ailleurs, le texte prévoit plusieurs dispositions pour faciliter l’achèvement des procédures communales d’élaboration ou d’évolution d’un PLU et d’une carte communale engagées avant le transfert de la compétence PLU à l’EPCI. Les communes membres de la CCLO ont  décidé de laisser aux cinq communes élaborant actuellement un PLU le temps d'achever leur travail avant de procéder au transfert de compétence.

SCoT (Schéma de Cohérence Territoriale)

La CCLO était partenaire de la CCPVA (Communauté de communes du Pays de la Vallée de l'Aisne) pour constituer le SEPOAS (Syndicat d’Études et de Programmation de l’Oise Aisne Soissonnaises). Le rattachement de la CCPVA à la Communauté de communes de Retz-en-Valois a conduit à la dissolution du SEPOAS.  Le Schéma de Cohérence Territoriale qui en découlait revient donc aujourd'hui entièrement à la CCLO : le SCoT est un document d'urbanisme qui détermine un projet de territoire visant à mettre en cohérence l'ensemble des politiques sectorielles notamment en matière d’habitat, de mobilité, d’aménagement commercial, d’environnement et de paysage.