Le bus départemental « Anti-Covid » effectue son deuxième passage

Il avait marqué un premier arrêt le 23 mars dernier. Le bus départemental « Anti-Covid » s’est rendu à Couloisy à nouveau ce mardi 20 mars pour que les personnes de 75 ans et plus puissent recevoir leur deuxième injection.

Depuis le 11 janvier, il sillonne l’Oise de long en large. Le bus départemental « Anti-Covid » s’est arrêté sur le territoire des Lisières de l’Oise dans le cadre d’une large campagne sanitaire lancée par le conseil départemental. L’objectif de ce service itinérant était de proposer aux habitants du territoire âgés de 75 ans et plus ayant des comorbidités déterminées de se faire vacciner.

UNE JOURNÉE DE VACCINATION POUR LES PERSONNES DE 75 ANS ET PLUS AYANT DES COMORBIDITÉS

« L’isolement, le manque de mobilité et d’offre de santé sont des freins à la lutte contre la COVID. Ainsi, nous avons souhaité mettre à disposition des habitants des territoires, notamment ceux les plus frappés par la désertification médicale, un Bus départemental Anti-Covid, pour leur permettre de bénéficier de la vaccination gratuite au plus près de chez eux », explique Nadège LEFEBVRE, Présidente du Conseil départemental de l’Oise.

Pour le premier passage du bus, le conseil départemental de l’Oise a demandé aux maires des communes des Lisières de l’Oise d’identifier les personnes âgées de 75 ans et plus présentant des comorbidités bien définies. Celle-ci ont ensuite été contactées pour pouvoir se faire vacciner au cours de la visite du bus « Anti-Covid » sur le territoire. Ce mardi 21 avril, celles-ci recevaient donc leur seconde injection.

DES MOYENS (HUMAINS) MIS EN OEUVRE

Dans le respect des gestes barrières, des dizaines de personnes âgées de 75 ans et plus ont ainsi pu recevoir une deuxième injection du vaccin Pfizer au Complexe sportif et culturel intercommunal à Couloisy grâce à un personnel soignant mobilisé en nombre, aidé de l’ensemble du personnel de la CCLO et assisté de médecins de notre territoire qui se sont rendus disponible pour que cette deuxième journée de vaccination soit une réussite. Le bus « Anti-Covid » devrait continuer ses tournées en tant que de besoin.